La Nouvelle-Zélande, royaume de la petite reine

Nouvelle-Zélande, royaume de la petite reine

Nouvelle-Zélande, royaume de la petite reine

Proches de la nature et avides de grands espaces, les Néo-zélandais sont de vrais amateurs de cyclisme. Ils ont d’ailleurs été nombreux à s’enthousiasmer pour le premier tour de Nouvelle-Zélande à vélo, qui s’est déroulé du 14 au 21 avril 2012. En effet, des paysages spectaculaires et un sol varié font de ce pays un excellent terrain de jeu pour tous les amateurs de cyclisme et de VTT. Partout en Aotearoa, du Nord au Sud, en lisière des villes ou au coeur des splendeurs de la nature, il existe des pistes pour tous les goûts et tous les niveaux. Que vous soyez friand de balades en famille ou passionné de sports extrêmes, le « pays du long nuage blanc » vous offrira une occasion unique de pédaler dans un cadre exceptionnel !
Pour plus d’informations sur le Tour de Nouvelle-Zélande : http://www.tourofnewzealand.co.nz/index.php

Une destination rêvée du cyclotouriste

En 2009, le gouvernement néo-zélandais a lancé une initiative visant à relier Bluff, au sud de l’île du Sud, à Kaitaia, au nord de l’île du Nord… à vélo ! Ce réseau de pistes cyclables, nommé Nga Haerenga (« les voyages ») est actuellement en cours de réalisation : 3 voies (dont l’Otago Central Rail) sont désormais entièrement ouvertes au public, mais 13 autres pistes à travers le pays proposent d’ores et déjà d’importantes sections ouvertes aux cyclistes (plus d’informations sur : http://www.nzcycletrail.com).

Dans la région de Waikato, sur l’île du Nord, la Hauraki Rail Trail, une piste de 77 km qui suit une ancienne voie ferré, ouvrira dès le 5 mai. Adaptée aux cyclistes moins chevronnés, elle offre une traversée en 2 jours d’une campagne néo-zélandaise au décor bucolique. Idéale pour un week-end! Les anciennes infrastructures minières et le geyser d’eau gazeuse naturelle de Te Aroha, unique au monde, sont les temps forts de ce parcours.
Pour en savoir plus sur la Hauraki Rail Trail: http://www.haurakirailtrail.co.nz/

Un peu plus au Sud, la région côtière de Hawkes Bay, avec ses 70 km de pistes, est connue pour être un terrain propice aux balades à vélo. Son climat doux, ses paysages bigarrés et idylliques, ses vignobles et ses infrastructures touristiques de charme auront tôt fait de
séduire le plus réfractaire des cyclistes amateurs…
Plus d’informations sur Hawkes Bay :
http://www.newzealand.com/int/article/hawkes-bay-cycling-capital-of-newzealand/

L’île du Sud comprend également son lot de pistes praticables en famille : ainsi, l’Otago Central Rail Trail est la piste cyclable la plus populaire de Nouvelle-Zélande. Chaque année, des milliers de Kiwis et de touristes de tous âges et de tous niveaux se lancent dans ce voyage de trois jours (150 km), pour remonter au temps de la ruée vers l’or. Aujourd’hui, la piste d’Otago Central suit tranquillement une ancienne voie ferroviaire, sans descentes abruptes. Vous pourrez vous ressourcer dans les nombreux hôtels, B&B et restaurants sur le parcours.
Préparez votre parcours avec : http://www.offtherails.co.nz/ ou http://www.advsouth.co.nz/

Braver les forces de la nature à VTT

Depuis février 2011, les célèbres glaciers Fox et Franz Josef sont accessibles en VTT, via le parc national de Westland, sur la côte ouest de l’île du Sud. Ce n’est pas tant l’effort, que le panorama extraordinaire qui vous coupera le souffle !
Plus au Sud, le parc national de Fiordland n’est pas en reste en matière de splendeurs naturelles. En été, il vous sera possible de parcourir la face nord des lacs Mavora, exquise combinaison de paysages de montagnes, lacs et forêts, qui ne vous laissera pas indifférent !
Toujours dans l’île du Sud, aux abords du lac Wanaka, il vous sera également possible de pratiquer l’heli-biking, qui consiste à faire transporter votre monture par hélicoptère au sommet des plus hautes montagnes des Alpes du Sud, pour ensuite effectuer la descente.
Adrénaline en perspective ! Il est évidemment préférable d’être en bonne forme physique et d’avoir un niveau intermédiaire en VTT.
Plus d’informations sur l’heli-biking :
http://www.wanakahelicopters.co.nz/heli-adventures/

Vélo au Nord de la Nouvelle Zélande

Vélo au Nord de la Nouvelle Zélande

Au Nord, les amateurs de sensations fortes pourront également trouver leur bonheur avec la piste de VTT de 18 km qui débute au Bridge to Nowhere (« pont vers nulle part ») et finit au fameux pub Whangamomona, à proximité du parc national de Whanganui. Cette voie creusée il y a plus d’un siècle au coeur des collines accidentées et de la végétation primaire, typique de la Nouvelle-Zélande, n’est pas faite pour les petites natures ! La région de Rotorua est également une destination phare des VTTistes. La forêt dense et les manifestations spectaculaires de l’activité géothermique de notre planète sont un décor parfait pour des aventures… extrêmes !
Au sud de l’île du Nord, à proximité de Wellington, le Makara Peak Park est l’une des pistes de VTT les plus populaires de Nouvelle-Zélande. Chaque année, quelques 100 000 bikers grimpent et descendent ses pentes raides, à travers la végétation primaire. Au sommet, la vue sur le détroit de Cook est extraordinaire (plus d’informations sur http://www.makarapeak.org/).

Un tourisme responsable et respectueux de l’environnement

Les pistes de VTT néo-zélandaises étant variées, les cyclistes doivent choisir celles qui conviennent à leur niveau. Les surfaces vont du sable fin à l’argile dure, en passant par le gravier et les routes goudronnées. Il est à noter que les VTTistes kiwis ont une très forte éthique verte et ont même développé un code, rappelant notamment les règles de respect envers les autres cyclistes et l’environnement. Par ailleurs, le hors-piste, généralement déconseillé, est formellement interdit dans les parcs nationaux. Les VTT peuvent être bannis de ces espaces protégés durant certaines périodes de l’année. Par exemple, la Heaphy Track, récemment ouverte au coeur du parc national de Kahurangi (île du Sud), est entièrement interdite aux cyclistes pendant tout l’été. Au contraire, la piste de Milford Road dans le Fiordland est fermée durant l’hiver en raison du risque d’avalanche.
Liste des pistes recensées par le Département de la Conservation : http://www.doc.govt.nz/parks-and-recreation/tracks-and-walks/

Pour bien préparer votre parcours, vous pouvez vous rendre sur les sites spécialisés où les cartes des pistes sont disponibles en téléchargement, ou dans les offices du tourisme, qui vous fourniront toutes les informations dont vous aurez besoin. Vous pouvez louer votre vélo sur place, dans les nombreux magasins dédiés. Par ailleurs, des tours opérateurs proposent des formules simples (avec guide) ou complètes (comprenant la location des vélos, repas, hébergement) à travers toute la Nouvelle-Zélande.

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Un site PGONWEB