Dalaman, paradis méconnu des touristes français

Dalaman

Dalaman

Pour la première fois, une ligne aérienne directe permet de relier Paris à Dalaman, sur la côte méditerranéenne turque. Véritable trait d’union entre la France et la Turquie, Mondial Tourisme offre aux touristes français l’opportunité de découvrir les plus beaux paysages du pays : criques de sable fin baignant dans des eaux cristallines, falaises où se dessinent les tombes lyciennes, îles du Dodecanese… Sans escale, la ligne Paris-Dalaman met ce coin de paradis à 4 h de la France, chaque samedi de mai à octobre.

Mondial Tourisme, compagnie basée à Paris, vient d’ouvrir la première ligne directe Paris-Dalaman. Un vol inédit qui permet aux Français de découvrir la région sud-ouest de la Turquie, en bordure de Méditerranée. Ce lieu paradisiaque et encore méconnu offre deux Turquie en une destination : une nature préservée et des calanques aux eaux cristallines au sud (Fethiye); un univers de fête, royaume des marinas, des bars et restaurants branchés au nord (Marmaris)… Leur point commun ? Des sites ouverts sur la mer, offrant des paysages grandioses et de superbes plages, loin du tumulte du reste du monde… et à 4 heures de Paris !

Vol sec ou séjour, suivant les envies

A partir de 349 € TTC aller/retour, les vols directs Paris-Dalaman permettent, du samedi 28 avril à la mi-octobre, de partir de Roissy à 19 h 45 pour une arrivée vers minuit à Dalaman (1 heure de décalage horaire). Pour le retour, départ le samedi suivant à 16 h, heure locale de Dalaman, pour une arrivée à Paris à 18 h 50.

Côté séjour, Mondial Tourisme concocte, grâce à de nombreux partenaires de qualité sur place, des bons plans dans les meilleurs hôtels de Fethyie, d’Oludeniz ou de Marmaris.

Quelques idées pour partir…

·        L’Hôtel Letoonia à Fethiye, à partir de 689 € TTC par personne, vol compris, pour 7 nuits avec petit-déjeuner. Un hôtel 5 étoiles construit sur le modèle des maisons authentiques turques, entièrement en bois, et qui s’étend sur un terrain de 165 000 m2 au cœur d’une presqu’île encore sauvage…

Fethiye, c’est une petite ville de 56 000 habitants, blottie au fond d’une large baie parsemée de nombreuses îles. Une ville relativement calme et tranquille, qui séduit pour son port et ses ruelles typiques, sa simplicité et sa douceur de vivre, si particulière des lieux de vie en bord de mer.

·        L’Hôtel Yuvam à Marmaris, un coup de cœur à partir de 409 € TTC par personne (comprend le vol A/R, les 7 nuits d’hôtels et les petits-déjeuners). Un 3 étoiles de charme d’une quarantaine de chambres, toutes vues mer, idéalement situé en plein cœur de la marina de Marmaris la festive…

Ville de 35 000 habitants l’hiver et de 200 000 l’été, Marmaris est un haut lieu incontournable du tourisme festif. Des rues entières sont dédiées aux bars, clubs et autres restaurants, et elle attire pour sa vie nocturne et son ambiance de fête permanente. Mais elle est plus que cela : dotée d’un port ultra select et d’une des plus belles marinas du pays, c’est une ville de bord de mer, avec des plages à perte de vue et des paysages à couper le souffle dès la sortie de la ville.

·        L’Hôtel Verde, à Icmeler, à partir de 509 € TTC par personne, pour 7 nuits(petits-déjeuners compris). L’hôtel 4 étoiles est situé dans le centre-ville très animé d’Icmeler, petite ville à 2 km de Marmaris, réputé pour ses boutiques, ses bars et ses restaurants, et sa folle vie nocturne…

Içmeler est une petite station balnéaire qui, comme sa grande sœur, vit quasi exclusivement du tourisme. En continuant à grimper au dessus de la baie de Marmaris, la montagne escarpée laisse apparaître une autre petite station balnéaire, Turunç. Beaucoup plus protégée du tourisme, elle symbolise la la verdoyante et sauvage presqu’île de Bozburun. C’est un des lieux les plus authentiques de la région, avec de nombreuses petites adresses pleines de charme et sans prétention.

·     Sur les traces des « Caretta Caretta », ou tortue marine caouanne, l’hôte de marque -protégée – de la région. En logeant à l’Hôtel Epic, un 3 étoiles dans le centre-ville de Marmaris, accès direct aux goélettes et aux dolmus (les petits bus typiques). Point fort du séjour : Dalyan,  point de départ de plusieurs excursions en barque, comme la descente en bateau de la rivière Koycegiz vers l’embouchure, barrée par la splendide plage de sable fin Iztuzu Plaji que l’industrie touristique a rebaptisée Turtle Beach. Balade en bateau dans les roseaux géants qui recouvrent désormais l’ancien golfe d’où la mer s’est retirée. La Caretta Caretta vient pondre ici 4 fois par an. La plage, magnifique, est inconstructible et fermée la nuit pendant les périodes de ponte. Pour compléter, découverte de villages de pêcheurs, d’habitats typiques et des roselières d’Akyaka, nid douillet de centaines d’espèces d’oiseaux.

Mais aussi… une croisière VIP..

Une cabine de goélette, les vols A/R, 7 nuits en mer (pension complète, hors boissons), le tout à partir de 499 € TTC par personne.

Depuis Marmaris, avec son port qui abrite les plus beaux yachts de Méditerranée et sa marina de luxe, jusqu’aux côtes sauvages de Fethiye, baignées de plages, de criques et de petits coins nichés dans les falaises où naviguent les embarcations traditionnelles, un séjour plein air qui offre les plus beaux paysages sur un ponton, entre détente et confort…

Parmi les escales possibles : les sources chaudes et les bains de boue de Sultaniye. Des bains de boue sulfureuse aux propriétés thérapeutiques, dans une eau chaude et bouillonnante (les températures peut avoisinner les 40°C) riches en calcium, soufre, fer, nitrate, potassium et autres sels minéraux, réputées pour soulager les problèmes de peau et les rhumatismes. De l’enveloppement de boue au bassin de vapeur sulfureuse, l’effet régénérant est garanti…

PS : tous les prix sont mis à titre indicatifs et sont susceptibles de varier en fonction des fluctuations pétrolières.

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Un site PGONWEB