Zoom sur le top 10 des lieux à voir en Malaisie

Découverte de la Malaisie avec le peuple Iban dans le Parc National de Batang Ai

Découverte de la Malaisie avec le peuple Iban dans le Parc National de Batang Ai

Amoureux de la nature, tourisme urbain, aventure, plongée, golf, trek, farniente, voyages de noces, vacances en famille… La Malaisie offre l’un des plus incroyables kaléidoscopes de nature, culture et patrimoine de l’Asie du Sud Est pour répondre à toutes les envies de voyages.

Ce mois-ci, l’Office de Tourisme vous invite à découvrir les 10 lieux à ne pas manquer lors d’un voyage en Malaisie :

• Kuala Lumpur, la cosmopolite

Petite concession minière d’étain établie en 1857, Kuala Lumpur s’impose aujourd’hui comme une métropole bouillonnante aux gratte-ciel étincelants et compte parmi les villes les plus dynamiques d’Asie mais aussi l’une des plus « vertes ». La capitale de la Malaisie conjugue à merveille modernité, tradition et histoire. Ici, bâtiments futuristes, édifices de style mauresque, maisons traditionnelles et bâtisses coloniales dessinent le paysage urbain, également habillé de nombreux jardins et d’une forêt tropicale.

L’autre composante essentielle de Kuala Lumpur, KL pour les intimes, est l’âme de sa population. Authentique melting pot de cultures composé de chinois, malais, et indien, la ville affiche sa diversité dans ses quartiers aux noms évocateurs comme China Town ou Little India…

Penang, l’Asie d’hier et d’aujourd’hui

Fondée en 1786 par le Capitaine Francis Light de la Compagnie Britannique des Indes Orientales, Penang offre une très belle concentration d’édifices
coloniaux d’Asie.

Georgetown, la capitale historique, illustre parfaitement le carrefour entre l’Asie d’hier et d’aujourd’hui. L’éclectisme de la ville se reflète à travers ses
innombrables ruelles, mélange d’architecture coloniale, mauresque, indienne et chinoise qui lui ont valu son inscription au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Dans le labyrinthe de ses ruelles, à pied ou à bord d’un trishaw, le cyclo-pousse local, il est agréable de se perdre au milieu des boutiques d’encens, des fabricants de nouilles et autres shophouses… On y trouve encore les maisons des clans ou Kongsi érigées par les immigrants chinois, la plus connue étant Khoo Kongsi.

Malacca, la nostalgique

Malacca est un port chargé d’histoire, ancien centre du commerce des épices de la région. Riche de son passé colonial, où se sont succédés Portugais, Hollandais puis Anglais, Malacca est devenue une authentique oasis culturelle au caractère unique qui a contribué à son classement au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 2008. Ses quartiers colorés livrent une ambiance pittoresque et hétéroclite.

De nombreux lieux de culte témoignent des différentes cultures qui ont imprégné la ville. Malacca est aussi le berceau de la communauté Baba et Nyonya. Ce sont les descendants des premiers immigrants chinois qui se marièrent avec des Malais.

Langkawi, l’archipel paradisiaque

L’archipel de Langkawi est constitué de 99 îles, situés dans la mer d’Andaman au sud de la Thaïlande. Les îles sont chargées d’un extraordinaire héritage fait de mythes et de légendes.

Son magnifique héritage naturel composé de paysages stupéfiants, de karsts, de grottes, d’arches rocheuses, de pinacles de pierre calcaire, de cailloux provenant de glaciers ainsi que de fossiles, lui a valu le statut de GéoparK par L’Unesco. Le site offre une foule d’activités de pleine nature, mais aussi de belles heures de farniente sur des plages idylliques. Un voyage en bateau dans la mangrove au coucher du soleil est également une expérience inoubliable. Langkawi est un repère idéal pour les plus romantiques !

Cameron Highland, le charme anglais

La région des Cameron Highlands s’est largement développée à l’époque coloniale. Les troupes britanniques s’y rendaient pour profiter de la fraîcheur des bas plateaux et virent en Cameron Highlands un réel potentiel pour planter du thé et des légumes. Aujourd’hui encore, ce joli coin de Malaisie conserve tout son charme « so british » et constitue la plus grande région productrice de thé en Malaisie.

La région s’étend sur 40 km, située à 300 km au nord de Kuala Lumpur. Composée d’un tiers de terrain et de deux tiers de plantations de thé, la région ravit les amateurs de thé. Outre son climat rafraîchissant et son agrotourisme, les Cameron Highlands invitent à partir à la découverte de splendides variétés de papillons, orchidées, fleurs sauvages multicolores et même à la cueillette de la fraise dans les fermes.

A la rencontre du peuple Iban dans le Parc National de Batang Ai

A l’est de Kuching, la capitale de l’Etat du Sarawak à Bornéo, le Parc National de Batang est le territoire ancestral de la tribu des Ibans, autrefois coupeurs de tête. Le parc réserve de nombreuses aventures et se découvre notamment lors d’expéditions sur la rivière d’où l’on peut admirer une faune variée composée de gibbons, orangs-outans, calaos…

Les villages ibans permettent de découvrir le mode de vie et les maisons longues de cette ethnie locale. Il faudra quelques heures de navigation en pirogue sur la rivière Lemanak pour les rencontrer. Au programme : découverte de leurs maisons typiques – les « long-houses » -, danses et chants Ibans, démonstration de tir à la sarbacane (dont ils se servent toujours pour la chasse) et repas traditionnel avec eux… peut-être aurez-vous l’occasion de goûter à leur alcool de riz !

Observer les orangs-outans dans la réserve de Sepilok

11 000 orangs-outans vivent dans les forêts du Sabah et du Sarawak à Bornéo

11 000 orangs-outans vivent dans les forêts du Sabah et du Sarawak à Bornéo

Près de 11 000 orangs-outans vivent aujourd’hui dans les forêts du Sabah et du Sarawak à Bornéo.

Il existe très peu de réserves d’orangs-outans, Bornéo est l’un des rares lieux au monde où vous aurez la chance de voir de les observer en liberté ou semi-liberté. Dans l’Etat de Sabah, le centre de Sepilok est l’un des sanctuaires les plus célèbres et accueille des orangs outans sauvés d’une captivité illégale et qui sont entraînés pour survivre dans leur milieu naturel.

Le centre abrite environ 80 orangs-outans qui vivent librement dans la réserve…l’occasion d’approcher de près ces grands singes roux, notamment à l’heure de leur repas.

Hors des réserves, les plus chanceux peuvent aussi les croiser en toute liberté au cours d’une randonnée dans la jungle !

Voyage 20 000 lieux sous les mers à Sipadan

Avec ses eaux limpides à température exquise toute l’année et une immense diversité biologique sous-marine, la Malaisie est l’une des destinations
mondiales majeures pour la plongée.

Dans la mer des Célèbes, à seulement 30 kilomètres des côtes de la Malaisie orientale, Pulau Sipadan est reconnue pour être l’un des cinq meilleurs spots de plongée de la planète.

Le site de Sipadan est l’exemple même d’un écosystème parfaitement préservé : « jardins suspendus », remarquable gisement de Dendrophyllia, « la caverne aux Tortues » dans un décor de stalactites impressionnantes et des dizaines de bancs de carangues, requins marteaux, dormeurs ou de platax géants, poissons anges et papillons… pour le bonheur des plongeurs débutants et confirmés !

Trek dans le Parc National de Taman Negara

Le Parc National de Taman Negara, est l’un des plus célèbres, notamment pour sa flore particulièrement riche, parsemée d’orchidées, de fougères bicolores et même de la gigantesque rafflésie, la fleur la plus grande du monde.

À cheval sur les régions de Pahang, Terengganu et Kelantan, le Parc national de Taman Negara, qui s’étend sur plus de 4300km2 de végétation intensément dense, abrite l’une des forêts tropicales les plus anciennes du monde, vieille de 130 millions d’années.

Cette flore exubérante dissimule des éléphants d’Asie, des tigres, des léopards, rhinocéros… Le parc est aussi une merveilleuse volière grandeur nature. En effet, 350 espèces d’oiseaux qui habitent le fameux Taman Negara, font du parc l’un des cinq premiers sites ornithologiques de toute l’Asie. Un véritable jardin d’Eden à l’état brut pour les amoureux d’une nature sauvage !

Les grottes du Parc National de Gunung Mulu

Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le Parc National de Gunung Mulu à Bornéo abrite une faune et une flore exceptionnelles. Paradis de la spéléologie, la région possède des formations géologiques extraordinaires formées pendant des millions d’années sous l’effet de l’érosion. Il offre des paysages remarquables constitués de pics de calcaires abrupts qui s’élèvent au coeur d’une forêt dense. Au moins 295 km de grottes explorées proposent un spectacle extraordinaire avec leurs millions de salanganes et de chauves souris.

La salle du Sarawak, qui mesure 600m sur 40 m et 80 m de haut, est la plus grande salle souterraine connue au monde.
Mulu est surtout connu pour ses grottes, mais c’est aussi l’un des sites les plus riches au monde en palmiers avec plus de 100 espèces différentes.

Informations sur la Malaisie : http://www.tourismmalaysia.gov.my
Rejoignez la Malaisie sur Facebook : http://www.facebook.com/malaisietourisme

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Un site PGONWEB