Nice, destination week-end par excellence

La promenade des Anglais - Nice © Timo Newton-Syms

La promenade des Anglais – Nice © Timo Newton-Syms

C’est au 18e siècle que le tourisme a débuté à Nice sous forme de séjours hivernaux pour des aristocrates connus dont des anglais, suivis par les russes et les américains. Il apportent à la cité un caractère élégant. Découverte…

Peu à peu le tourisme plus populaire s’est développé et surtout s’est étendu à la saison estivale. C’est vraiment après la seconde guerre mondiale que le printemps et l’été s’imposent sur  la saison hivernale. De nos jours,  le tourisme demeure la première activité économique de Nice et de sa région.

Nice et son patrimoine…

A Nice, on peut passer un week-end pas cher qui sera rythmé par l’observation des oeuvres artistiques, témoignant d’une architecture riche et variée. Afin de mettre celle-ci en valeur on n’hésite pas à réaliser des ravalements de façades, à mettre en place une politique de sauvegarde et de réhabilitation dynamique.

Il est agréable de musarder en ville pour admirer les façades peintes au 17ème siècle. Elles furent notamment importées par les peintres italiens spécialistes du trompe l’oeil. Les bâtiments laissent transparaître des oxydes rouge et jaune,  ocre jaune clair, terre de sienne… Les encadrements sont en contraste avec la couleur de la façade.

Devant l’exigence des touristes et amateurs de patrimoine, cette tradition chromatique a été remise en valeur dans les années 80 à travers la réhabilitation des quartiers anciens.

La Vieille Villeconcentre la plus grande richesse de maisons et immeubles et décors peints, avec des frises, comportant des bas-reliefs. Plus de 170 façades ont été restaurées.

En sillonnant Nice, on découvre les frises d’une villa de style ottoman – boulevard Carbacel, des trompes l’oeil et les décors de façades sur le boulevard de Cimiez, dans les quartiers Desambrois, Boriglione, rue Provana de Leyni, quartier Notre-Dame, boulevard de Cessole, quai des Etats-Unis et bien entendu sur la fameuse Promenade des Anglais.

Nice perpétue les traditions….

Le visiteur remarque que l’éclairage des jardins et parcs joue avec les couleurs de la végétation.

Au sein du parc du château ou dans le Jardin Albert 1er, les jeux de lumière créent une ambiance envoûtante et exceptionnelle. Les projecteurs sur les façades du Musée d’Art Moderne et d’Art contemporain et du Musée des Beaux-Arts mettent en valeur les formes et couleurs.

Ici on perpétue la légendaire qualité de vie méditerranéenne,  les traditions niçoises et son esthétisme.

Il est aisé de se balader à travers Nice, ses sentiers et raccourcis. On y trouve  la trace d’itinéraires anciens et souvent oubliés dans tous les quartiers niçois. Un inventaire mené depuis 2002 a permis de mettre en valeur pas moins de 142 km de sentiers, raccourcis et escaliers. Pour les arpenter , procurez-vous auprès de l’office de tourisme la brochure « Boucles découvertes »… un bon outil pour vous guider.
Ces boucles sont en réalité, des invitations à la balade, accessibles à tous et permettant de découvrir ou re-découvrir les richesses de l’environnement local sous un jour différent.

Evidemment certains préféreront profiter des bains de mer ou musarder sur les marchés et… d’autres participeront à la plus importante manifestation de la Côte d’Azur en hiver, le Carnaval. Le rendez vous se déroule chaque année en février et à pour thème le « Roi des cinq continents ».

Oui, Nice constitue, une étape incontournable pour passer un séjour très agréable en toutes saisons.

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Un site PGONWEB