Océanopolis Brest inaugure son sentier des loutres

Océanopolis s’agrandit avec un nouvel espace extérieur aménagé en sentier. Depuis ce mercredi, les visiteurs peuvent découvrir de nouveaux écosystèmes marins dédiés aux loutres et aux otaries. La région Bretagne, Brest métropole océane et Brest’aim ont investi 2,8 millions d’euros dans ce nouveau parcours.

Fidèle à sa vocation scientifique et pédagogique, le parc de découverte des océans a inauguré aujourd’hui son Sentier des loutres. La promenade longe deux nouveaux bassins d’un volume de 300 m3, recréant les écosystèmes Nord-est Atlantique et Nord-est Pacifique. Près de 30 mètres linéaires de vitrages permettent de voir les animaux aussi bien sous l’eau que dans leur enclos. Les nouveaux pensionnaires ont d’ores et déjà trouvé leurs marques. Vénus et Boukan occupent l’espace des loutres d’Europe, les otaries Google et Amine celui du Pacifique. Avec leur naturel joueur, ces animaux ne devraient pas tarder à faire figure de mascottes pour les nombreux enfants qui visitent les lieux.

La loutre d’Europe, une espèce protégée

La loutre d’Europe a été présente dans la majeure partie de la France au début du 20ème siècle. Ce mammifère aquatique a occupé une grande diversité de milieux, de la moyenne montagne aux bords de mer. En Bretagne, Ecosse, Irlande et Scandinavie, elle se nichait sur des îles. En moins de cent ans, l’espèce a été décimée, et dans les années 2000, il ne restait plus qu’un millier d’animaux. La loutre d’Europe a souffert de l’assèchement des zones humides, de la construction de barrages et surtout de l’emploi intensif des pesticides qui se déversent dans les cours d’eau. Elle a été également chassée pour la qualité de sa fourrure. Aujourd’hui, l’espèce est protégée et commence à se repeupler, notamment en Bretagne et dans le Massif Central. Elle fait l’objet d’un plan national d’actions mis en œuvre par le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie. Océanopolis est associé à ce plan et s’implique dans le volet « Education et sensibilisation des publics ».

Des otaries et bientôt des loutres du Pacifique

Un couple de jeunes otaries de Californie, Google et Amine, a aussi rejoint le sentier des loutres et occupe le bassin du Nord-est Pacifique. Egalement appelés lions de mer, ces mammifères marins sont d’une envergure impressionnante : les mâles peuvent mesurer jusqu’à 2,40 m et peser 400 kg ! Peuplant les côtes californiennes et mexicaines, les otaries ont longtemps été chassées pour leur fourrure chocolat. Désormais protégées, elles ont vu leurs effectifs remonter et ne font plus partie des espèces en voie d’extinction.
Océanopolis souhaite également présenter au public des loutres du Pacifique au sein de l’espace récréant l’écosystème de l’océan Pacifique. Les démarches sont sur la bonne voie et le sentier des loutres devrait bientôt accueillir ces attachants petits mammifères marins.

Un tournant dans l’histoire d’Océanopolis Brest

Créé il y a plus de 20 ans, Océanopolis est le site touristique payant le plus fréquenté de Bretagne avec 450 000 visiteurs annuels. C’est un lieu vitrine de l’excellence océanographique brestoise. Ses équipements comportent trois pavillons, polaire, tropical et tempéré. Après le pavillon événementiel, inauguré en 2012, le sentier des loutres correspond à la stratégie de développement et de renouvellement d’Océanopolis.

Océanopolis : Port de Plaisance du Moulin blanc – 29210 Brest Cedex 1 – Tel : 02 98 34 40 40 – Fax : 02 98 34 40 69

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Un site PGONWEB