Malaisie – du tissage à la céramique, qualité et diversité de l’artisanat

Pays multi-ethnique, la Malaisie est une véritable mosaïque de cultures et de traditions, diversité que l’on retrouve, bien sûr, dans son artisanat.
En effet, le pays offre un remarquable choix d’artisanat traditionnel, allant des objets anciens, authentiques et inestimables, aux objets d’artisanat moderne les plus délicats. Tissage, sculpture sur bois, bijoux, céramique, travail de l’argent…autant de merveilles issues des techniques ancestrales.

Du Songket au Batik

Originaire de Malaisie, le Songket, qui signifie « broder au fil d’or ou d’argent », est une méthode ancienne de tissage à la main. De cette technique résulte le prestigieux textile Songket, tissé avec des motifs traditionnels, dans lequel sont incorporés, entre les fils de soie, des fils d’or ou d’argent qui donnent un effet scintillant. Les motifs tissés Songket comportent généralement des dessins aux formes géométriques ou des représentations de la faune et de la flore.
Symboles de richesse, auparavant uniquement réservés à la famille royale et aux aristocrates, les tissus Songket sont aujourd’hui utilisés pour les cérémonies officielles comme les mariages et sont confectionnés à base de soie ou de coton. L’univers de la mode et de l’art de vivre s’en sert également pour les créations de haute couture, de nombreux accessoires et objets d’intérieur, des sacs à mains aux coffrets à bijoux, des rideaux aux couvres lits et aux coussins…

Les artisans de Terengganu sont également reconnus pour la qualité et l’originalité de leurs batiks. Le batik est une technique de teinture des tissus qui consiste à masquer certaines zones avec de la cire pour empêcher leur imprégnation. Les motifs sont dessinés à la main ou imprimés à l’aide de cubes de bois sculptés.

 

C’est vers 1920 que la Malaisie en a commencé la production. Au cours des années, les artisans ont perfectionné leur méthode de fabrication jusqu’à l’aboutissement d’une technique originale et la création de motifs typiquement malaisiens. Aujourd’hui, artisans confectionnent les batiks à la main ou à l’aide de tampons métalliques.

D’autres techniques traditionnelles persistent à travers les siècles comme le Pua Kumbu. Fabriqué à partir de fils teints individuellement sur un métier à tisser tendu par une sangle placée au bas du dos. Ses motifs surnaturels sont inspirés par les rêves et les anciennes croyances animistes. Les motifs les plus fréquents sont une fusion de réel et d’irréel. Et chaque tissage porte les signes distinctifs des mains de sa créatrice. Enfin, le Tekat, broderie de fils d’or en général sur du velours et qui était habituellement utilisé pour décorer les vêtements de mariages malais traditionnels.
Le travail du textile est tout particulièrement l’apanage des artisans de Terengganu. Paradis cachés aux multiples attraits touristiques, Terengganu conjugue charme, tradition, authenticité et exotisme avec sa nature luxuriante, ses forêts tropicales, ses villages de pêcheurs typiques et son littoral à la beauté époustouflante. A la fois un Etat et un Sultanat, le Terengganu est situé sur la côte Nord Est de la Malaisie péninsulaire.
Sa capitale, Kuala Terengganu, qui signifie « la bouche de la rivière Terengganu » est nichée sur un promontoire a l’embouchure de la RivièreTerengganu et de la Mer de Chine Méridionale. C’est certainement la ville qui a le mieux conservé la culture et les traditions de Malaisie.

Au pays des forêts tropicales, la sculpture sur bois est reine

Outre son savoir-faire au niveau du tissage à la main et l’originalité de leurs imprimés, l’art traditionnel de Terengganu est également tourné vers le travail de matières telles que le
bois, l’étain, le cuivre et l’argent…
Authentique reflet de leur inspiration et de leur créativité, les artisans locaux subliment avec goût et raffinement ces matières pour créer et sculpter des objets d’ameublement (têtes de lit, chaises, cadres de miroir….),. Grâce à l’abondance du bois dans ses vastes forêts tropicales, le Terengganu n’est pas le seule région concernée par le travail du bois, ainsi Kuching, capitale de l’Etat du Sarawak offre un vaste choix d’objets sculptés par les aborigènes.

La Malaisie est effectivement réputée pour la grande richesse de son artisanat réalisé à partir de nombreuses essences. Traditionnellement, des maisons entières étaient construites avec des troncs d’arbres sculptés à la main. Aujourd’hui, elle propose un large choix d’objets décoratifs exotiques tels que des panneaux gravés selon l’ancienne tradition malaise, des poignées en formes de keris (poignards), des récipients chinois, des sculptures d’inspiration Orang Asli, des cannes au décor complexe, des ustensiles de cuisine et le bois parfumé gravé.
Faites vous plaisir en flânant dans le dédale des boutiques chinoises de Kuching et chinez dans son merveilleux marché du samedi. C’est peut- être le meilleur endroit du Sarawak pour trouver de l’artisanat de qualité venant des tribus indigènes. De superbes textiles, des perles, des sculptures en bois ainsi que des produits en bambou et en rotin sont abondants et bon marché.

Bijoux et perles de Bornéo

Un moment de rêve devant les colliers de perles de Bornéo. L’art des perles au Sarawak et plus largement sur toute l’île de Bornéo fait partie intégrante de la culture et des traditions des habitants de l’intérieur, communément regroupés sous le terme Dayaks. Des routes maritimes très anciennes reliaient Bornéo au reste de monde et en particulier la Chine et l’Inde dont les perles étaient très prisées par les Dayaks qui les échangeaient contre des produits de la forêt. Aujourd’hui les perles anciennes, transmises comme héritage familial, ont une haute valeur patrimoniale et artistique. Elles sont recherchées par les collectionneurs et les habitants de Bornéo qui les utilisent encore dans leurs parures traditionnelles et dans leur artisanat (portes bébé..). « Les Perles de Bornéo » sont produites aujourd’hui à petite échelle dans certains villages.

Il sera difficile de choisir entre les colliers de perles de Bornée et les bijoux d’or et d’argent finement ciselés et ornés de pierres précieuses. Parmi les bijoux traditionnels vous pourrez
découvrir la kerongsang, une broche comprenant généralement trois pièces, utilisée pour épingler les revers des baju kebaya, la cucuk sanggul, une épingle à cheveux traditionnellement
en or ou argent et portée par les mariées., ou enfin le pending, une large boucle de ceinture finement ciselée et portée par les hommes en signe de richesse .

Porcelaines chinoises ou poteries aux motifs tribaux

La communauté chinoise de Malaisie produit de superbes porcelaines, dont les plus prisées sont d’immenses pots émaillés bleus et verts aux motifs de dragons. Mais vous pourrez aussi vous laissez séduire par les poteries du Sarawak à motifs tribaux, les objets contemporains vases, poterie décorative, vaisselle…le choix est vaste. Parmi vos découvertes, le labu sayong, une jarre en argile noire généralement utilisée pour stocker l’eau et conserver sa fraicheur. L’État du Perak est réputé pour ce type de poterie, le belanga souvent généralement utilisé
pour faire cuire les currys…

Un voyage dans la caverne d’Ali Baba

2014, Année du Tourisme en Malaisie

Au coeur de l’Asie du Sud-Est, la Malaisie célébrera en 2014 l’Année du Tourisme. Avec 28.7 millions d’habitants issus de différentes cultures et origines, la Malaisie offre aux voyageurs une multitude de découvertes au niveau de sa population, de la qualité de sa gastronomie, de sa diversité artistique et culturelle, de la beauté de sa nature et de ses paysages. Jungles et forêts tropicales au centre de la péninsule comme dans les états de Sabah et Sarawak dans la partie malaisienne de Bornée. Ravissantes villes, de Penang et Malacca classées au  Patrimoine mondial de l’Unesco, ou Kuala Lumpur la ville jardin et cosmopolite…la Malaisie est diverse. La richesse de son patrimoine est vaste, le Parc de Kinabalu à Sabah, l’île de Langkawi classée Géopark par l’Unesco, tout comme le parc national de Gunung Mulu au Sarawak ou encore le Parc de Taman Negara l’une des forêts tropicales les plus anciennes de la planète ou encore, dans un autre ordre d’idée,la danse traditionnelle Mak Yong spécifique du Kelantan au nord est du pays.

Informations : www.tourism.gov.my

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Un site PGONWEB