Moscou – un festival architectural

La Maison de la Musique © pxNick@yandex.ru

La Maison de la Musique © pxNick@yandex.ru

Moscou, ville tentaculaire, peut être le point de départ d’une grande aventure en Russie. Mais la capitale russe propose un festival architectural autour notamment du gigantisme du Kremlin et de la Place Rouge qui défient les siècles. Découverte…

Le mot Kremlin, en russe, Kreml,  désigne la forteresse d’une ville, le quartier ancien où la cathédrale. Aujourd’hui encore s’y trouve  le palais du « souverain ».  Evoquons aussi la tour du Sauveur construite en 1491 par Solari. Il s’agit de la tour principale du Kremlin, par où entraient dans la forteresse les hauts dignitaires et ambassadeurs.

L’enceinte du Kremlin forme un triangle et s’étire sur 2 235 m de long et, elle est bordée par la place Rouge, la Moskova et le jardin Alexandre.

La place Rouge, la cathédrale de Basile-le-Bienheureux…

Évidemment, les visiteurs ne manquent pas de fouler de leurs pas,  la place Rouge, première étape irrésistible d’une visite à Moscou. Cette place est née de l’urbanisme de la fin du 15e siècle sous le règne d’Ivan III le Grand.

Moscou permet à tout visiteur d’admirer un riche patrimoine au cours de son séjour. Il y a la Place des Cathédrales. Cette place est le domaine des cathédrales où pas moins de quatre sanctuaires s’élancent, sans compter le clocher Ivan le Grand, avec leurs bulbes dorés rutilants.

A ne pas manquer la cathédrale de Basile-le-Bienheureux ou de l’Intercession-de-la-Vierge. Il s’agit là d’un symbole de l’architecture traditionnelle russe. La cathédrale porte le nom de Saint Basile, un simple d’esprit enterré en ces lieux, qui avait prédit qu’Ivan le Terrible assassinerait l’un de ces fils.

Les autres cathédrales, les musées…

La cathédrale de l’Assomption réalisée par un architecte italien de la Renaissance, Aristote Fioravanti (1475-1479) est éblouissante par la composition de ses clochers, par ses peintures murales du 17e siècle et par sa la façade principale.  La cathédrale de l’Annonciation se présente à vous comme une véritable merveille.

Un détour par le Palais des Armures permet de découvrir un fabuleux musée des Arts décoratifs rassemblant les trésors de la famille impériale, soit plus de 4 000 objets. On y admire par exemple, les oeufs de la maison Fabergé, joailler de St-Pétersbourg.

Au Musée des Beaux-Arts Pouchkine grâce à Sergueï Chtchoukine, ce musée a acquis  ses premières toiles de Monet à Paris en 1897.

Si l’on se rend au Musée Vladimir-Maïakovski, place à un hommage au poète de la révolution.

La Galerie nationale Tretiakov, quant à elle,  vous convie à un passionnant voyage  dans celui de la peinture russe. Cette galerie est née de la volonté d’un seul homme, Mikhaïlovitch Tretiakov.

Nous n’avons évoqué que quelques-uns des éléments patrimoniaux de Moscou, il y a temps à visiter !

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Un site PGONWEB