Voyager avec sa voiture implique quelques conseils

Voyager avec sa voiture

Voyager avec sa voiture

C’est le moment de partir quelques jours en vacances ou en week-end, ne négligez pas les vérifications à réaliser sur votre voiture pour votre sécurité…

Il est important de vérifier  la santé des bougies, de faire les niveaux de liquide de refroidissement, de freinage, de batterie et du lave-glace.   Mais ce n’est pas tout. Autre point l’huile et si la date de la vidange approche, pourquoi ne pas la changer pour éviter de faire souffrir votre moteur.

Des vérifications bien utiles…

On ne pense pas toujours à regarder les courroies et l’état du ventilateur et pourtant, c’est important. Si vous circulez beaucoup en agglomération, il est recommandé de décrasser le moteur de votre véhicule en poussant les rapports dans les tours.

Bien voir et être vu, c’est indispensable. Il faut donc vérifier ses optiques et avoir à portée de main une boîte de rechange complète. Il est nécessaire de nettoyer régulièrement les optiques car un phare sale perd 50 % de son efficacité.

Les contrôles d’un véhicule passent également par le pot d’échappement. La durée du pot varie. Si vous effectuez des trajets longs, moins le pot s’use vite.

Côté pneumatiques, il est indispensable de surveiller l’état et la pression des pneus avant le départ et à froid, sans oublier la roue de secours.  Des pneus de qualité bien gonflés évitent les risques d’éclatement, améliore le freinage sur sol mouillé et diminue la consommation de carburant.

Pour éviter les mauvaises surprises en cas de contrôle de police, pensez au contrôle technique et à sa validité.

Enfin, pour les ceintures et sièges enfants, vérifier les points de fixation et les systèmes enrouleurs des ceintures. Pour les sièges enfants, ne pas oublier de régler les accroches.

Rouler écolo…

Ces quelques conseils vous permettront de conduire « léger » et d’alléger votre budget vacances.

Il d’usage de changer de vitesse dès que possible pour être dans le rapport le plus élevé.

En règle générale, la consommation de carburant est tributaire et proportionnelle au régime moteur. Mais atteindre le rapport le plus élevé le plus rapidement possible ne signifie pas qu’il faut utiliser la pleine puissance du moteur à chaque passage de vitesse

En réduisant votre vitesse d’une dizaine de kilomètres par heure permet de réaliser des économies de carburant conséquentes. En effet, la plus grande résistance à l’avancement du véhicule reste la résistance de l’air.

Si vous parvenez à maintenir une vitesse constante, vous ferez des économies… A chaque fois que l’on freine cela signifie que l’on a roulé trop vite avant, donc  que l’on a consommé du carburant inutilement.  Il est intéressant d’anticiper les ralentissements. Il convient donc de prévoir suffisamment tôt des ralentissements afin de ne pas avoir à freiner.

En décélérant doucement à l’approche d’un arrêt… sachez qu’un freinage, bien anticipé permet d’arriver  au point d’arrêt presque sans avoir utilisé les freins. Si vous freinez fortement avant de stopper votre véhicule, c’est que vous êtes arrivé trop vite, donc en consommant plus de carburant.

On ne pense pas toujours à optimiser l’aérodynamisme de notre voiture, et pourtant en supprimant les galeries de toit et les portes vélos, on évite de perturber le flux aérodynamique du véhicule. De même, qu’il est conseillé de ne pas ouvrir les fenêtres si ce n’est pas nécessaire.

Pour aller d’un point A à un point B il faut de l’énergie. Cette quantité d’énergie augmente avec le poids à déplacer, surtout dès que l’on emprunte des pentes. Évitons donc de transporter des choses inutiles. Et puis, le meilleur conseil est certainement : ne voiture bien entretenue consomme moins. Pour consommer moins d’essence, un état mécanique irréprochable du véhicule est indispensable.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Un site PGONWEB